SENEGAL: RETRO/Enrichissement illicite : L’Etat active la Cour de répression et de l’enrichissement illicite (Crei)

Après son accession à la tête de l’Etat, le président Macky Sall a sitôt lancé des audits sur la gestion du régime d’Abdoulaye Wade.

 

RETRO/Enrichissement illicite : L’Etat  active la Cour de répression et de l’enrichissement illicite (Crei)

C’était une promesse électorale  parmi tant d’autres, même si son prédécesseur l’a déclenché le premier avant de bloquer certain dossiers brulants.  Qu’est – ce qui peut bien le motiver à démarrer par cet aspect après la mise sur pieds de la Cour de répression et de l’enrichissement illicite (Crei). En tout cas, faut –il  le rappeler le porte parole de l’ancien président Abdoulaye Wade, Serigne Mbacké Ndiaye avait clairement  averti les membres du Parti démocratique du Sénégal(PDS) en pleine campagne électorale  que s’ils perdaient le pouvoir, ils iront tous en prison.

De novembre jusqu’à présent, le Procureur spécial prés la Crei a servi des convocations à d’anciens ministres et responsables politiques de l’ancien régime. Commence ainsi un ballet à la Section de recherche de la Gendarmerie de Colobane. Parmi eux, on peut citer le fils d’Abdoulaye Wade, Karim, par ailleurs ancien ministre des transports aériens, des infrastructures, de la coopération internationale et de l’Energie.

 

Pape Diattao BADJI
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s